5 commentaires sur AudioJungle…

Depuis ce post j’ai monté mon propre site de musique libre de droit:
Visitez Music In Cloud !

L’année dernière j’ai découvert un site qui m’a interpellé, il s’agit d’une sorte de marché de vente de musique : AudiojungleJe savais vaguement que ça existait mais n’avais jamais trop prêté d’intérêt à la chose, et j’avais plutôt un a priori négatif…
Cette fois, en y regardant de plus près, j’ai été impressionné par l’offre dans tous les styles qu’on peut trouver sur ce site, il n’y a pas que des morceaux electro vite fait (je ne sais pas pourquoi j’avais cette image), loin de la !
Il y a pléthore de très bon morceaux, très bien produits par des studios pro et des gens très talentueux…
Puis j’ai été choqué par les bas prix pratiqué, 10 ou 15€ pour un morceau ça me parait vraiment dérisoire vu le boulot que ça demande. que ce soit au niveau des compétences musicales ou technique il me semble que c’est bien peu payé. Et en plus le site prend entre 30 et 50% sur le prix…
Cependant c’est une utilisation non exclusive, donc n’importe qui peut acheter et utiliser la même musique… Je crois que l’utilisation principale des morceaux est pour des vidéos d’entreprises, des présentations  ou des sites internet. Il y a aussi certainement quelques prod, pub ou télé qui doivent en acheter comme ça mais l’utilisation non exclusive limite  la concurrence avec des morceaux écrits spécifiquement pour un projet je pense.

Il faut voir  aussi qu’il s’agit d’un marché mondial, et qu’il y a un nombre  d’acheteurs assez incroyable; 2 millions de membres sur ce site, certains morceaux se vendent 500,1000 fois et plus…
C’est potentiellement une source de revenu qui peut être intéressante pour nous pauvres musiciens !

Bref ! Donc j’ai commencé à participer au début de l’année à AudioJungle, et voila quelques commentaires que je me fais, en tant que débutant bien sur… Si vous voulez tenter l’expérience ca pourra vous servir !

1-Ca prend du temps !

Je pensais que ça allait aller vite : J’upload, c’est validé, ça se vend ! Simple et efficace. En fait le processus est long ! Il faut créer son profil, faire quelques visuels, bien formater les fichiers, rajouter le son ‘audiojungle’ partout pour la preview, remplir leur formulaire… Et attendre à peu près 12 jours que ce soit validé. Une fois validé il vaut mieux aussi éditer la page ou apparaît la musique pour  faire des liens et connecter les morceaux entre eux histoire que les acheteurs potentiels naviguent entre vos musiques plutôt qu’ailleurs… Ensuite il faut espérer être entendu, ce qui n’est pas si évident… Il y a un classement des morceaux par ventes que les acheteurs potentiels doivent consulter, et évidemment ceux qui vendent le plus sont vus en premier et… vendent encore plus ! C’est un peu rageant quand on y pense ! En fait je pense qu’il faut voir ça sur le long terme, en parallelle de ses autres activités, et continuer même si les résultats ne sont pas énorme immédiatement.

2-C’est addictif !

Royalty Free Music

Une fois qu’on a commencé à gagner son premier dollar, on devient addict… On a envie d’aller voir ce qui se passe, si tel morceau à eu des commentaires ou s’est vendu etc. etc. C’est en fait une source de revenu passive si on veut (et si ca marche ! ) Evidemment il faut travailler pour que la musique soit bonne et la compétition est rude, mais une fois que c’est uploadé  le principe est que ça se vend tout seul… Ben oui, pendant que vous vous promenez, ou prenez du bon temps votre musique et le site bosse pour vous. Facile à dire mais pas si évident dans la pratique …

3-Il faut s’adapter

Il faut être capable de composer dans beaucoup de styles. Même si votre truc s’est le trash métal hardcore et qu’il y a surement une place pour ça les morceaux qui se vendent mieux sur ce site sont d’un type commercial, dit ‘corporate’ ou ‘motivational’… Les musiques des pubs Apple par exemple semblent être assez copiées… Il faut vraiment je pense se mettre à la place de l’acheteur et créer des morceaux qui peuvent coller à des vidéos ‘Institutionnelles’,  vidéos promotionnelles ou autre publicités.
De la à dire que cela peut donner des morceaux un peu fade il n’y a qu’un pas que certains franchissent sans hésiter… Par exemple on ne compte plus les morceaux avec Ukulele et Music Box qui arrivent tous les jours ! Bon j’avoue je m’y suis mis aussi du coup j’en ai fait deux trois  pour voir ce que ça donne… 🙂

4-Collaborer et se faire connaître

AudioJungle fait partit d’un réseau plus large ou ce trouve d’autres marché dont un d’effets vidéos (After effect) cette fois : Videohive. En cherchant un peu il est possible de proposer aux auteurs d’utiliser ses musiques dans leurs présentations, c’est un moyen de se faire voir et de montrer ce que donne sa musique en situation… Du coup aussi vous faites de la pub pour l’auteur de la video, et lui en fait pour vous… Donnant donnant… Il faut aussi essayer de toucher des réalisateurs potentiels dans des forums vidéos et autres… bref creuser pour se faire voir des bonnes personnes, ca peut prendre du temps aussi !

5-Et le plus évident : Il faut composer des morceaux efficaces. (Et géniaux !)

Evidemment c’est l’essentiel ! Mais mieux vaut ne rien faire que faire les choses à la légère… Etre très exigeant sur la qualité des compos que l’on upload, quel que soit le style, il faut que ce soit irréprochable. Du coup il faut s’équiper en bon matériel, plug-in et autre pour faire des productions de très bonne qualité.
Je m’étais dit au début que j’allais uploader la tonne de vieilleries qui traînent sur mon ordinateur, même si je l’ai fait un peu j’ai arrêté car il faut je pense mieux cibler et faire correspondre un minimum ses morceaux au format du marché… Par exemple ne pas avoir des intros trop longues :  Les acheteurs zappent facilement alors mieux vaut rentrer dans le vif du sujet rapidement !

Voila pour les quelques commentaires que je pouvais faire sur mes premiers pas sur AudioJungle, n’hésitez pas à me laisser vos avis et vos retours d’expériences aussi !

Musique libre de droits Jazz trompette
Interview
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *